Dim - Jeu: 8:00 - 17:00
Heures d'ouverture
+253-21-32-54-31
Ligne Fixe
Cité Ministérielle
Addresse

Groupe australien FFI

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

 

 

Communiqué de presse

 

Djibouti, le Mercredi 1er Juin 2022.

Le Ministre de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles, SEM. Yonis Ali Guedi, a reçu aujourd’hui, dans la matinée, dans son cabinet, Madame Julie Shutleworth, Directrice Générale du Groupe australien FFI (Fortescue Future Industries), à la tête d’une forte délégation composée de M. John Ngumi, Président du Groupe FFI-Afrique, de M. Bruh Ayele Terfie, Directeur Régional, de M. Larry Giltrow, Responsable HSE (Hygiène, Sécurité et Environnement) et de M. Moustapha Abdillahi, Responsable Pays des Opérations Internationales du Groupe FFI pour Djibouti.

 L’entrevue, fut l’occasion pour le Ministre et son hôte d’échanger sur le projet de développement de l’Hydrogène vert à Djibouti, un produit adapté pour la transition énergétique qui s’inscrit dans le droit fil de la Vision Djibouti 2035 en matière de promotion et de développement des énergies renouvelables dans notre pays.

L’entretien a servi aussi de cadre pour s’enquérir de l’état d’avancement des discussions en vue de la signature prochaine d’un Mémorandum d’entente entre le Ministère de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles (MERN) et le Groupe australien FFI sur ledit projet.

En effet, dès la signature de ce protocole d’accord, le Groupe australien compte mener des études préalables de faisabilité du projet à Djibouti pour se lancer principalement dans la production de l’hydrogène et de l’ammoniac vert non seulement pour la consommation locale mais aussi destinée à l’exportation.

Il sied de souligner que le Groupe FFI qui a fait de Djibouti, un choix stratégique, a déjà proposé des offres similaires à un groupe restreint des pays africains disposant d’un potentiel énorme dans le domaine de la production de l’hydrogène vert notamment le Kenya, la République Démocratique du Congo ou encore l’Ethiopie.

Pour information, l’hydrogène vert renouvelable représente un marché à fort potentiel sur lequel la République de Djibouti compte se positionner aujourd’hui au moyen d’une stratégie nationale forte et d’importants investissements dont ceux du Groupe FFI qui a manifesté son intérêt pour un tel produit.

Provenant des énergies renouvelables, l’hydrogène vert est un vecteur d’énergie qui requiert une chaîne de valeur complexe. Généralement, il est produit à partir d’eau ou d’hydrocarbures, soit par procédés thermochimiques avec captage du CO2, émis lors de la fabrication, soit par électrolyse de l’eau. Après avoir été stocké et éventuellement transporté, il est utilisé comme énergie avec une pile à combustible ou par combustion directe.

Le déploiement de l’hydrogène vert représente un gros potentiel de diminution de gaz à effet de serre (GES) ainsi qu’une manne économique significative. Beaucoup de pays investissent de manière conséquente dans ce marché en pleine expansion qui permettra à l’avenir de créer des milliers voire des centaines de milliers d’emplois directs.

Dans le cadre de la transition énergétique, l’hydrogène vert renouvelable est utilisé dans le monde entier pour alimenter le secteur des transports (notamment les voitures, les trains, les avions et les navires) mais aussi pour pallier à l’intermittence des énergies renouvelables au moyen de stockage d’électricité et surtout décarboner le secteur industriel.

Il faut enfin noter que le groupe minier australien FFI, filiale de FMG (Fortescue Métal Group) est spécialisé dans les technologies de production des énergies renouvelables avec une maîtrise totale de toute la chaine de production de ces énergies de la réalisation des études de faisabilité à la distribution au client final. Il emploie plus de 20 000 salariés en Australie et dans le monde. Il dispose d’une capitalisation boursière de plus 45 Milliards de dollars US et a réalisé en 2021 un résultat net de 10 Milliards de dollars US, ce qui lui permet de mobiliser des capacités financières considérables pour financer des projets de grande envergure. De plus chaque projet développé s’accompagne d’un volet social au profit des populations locales (dans les domaines de la santé ou encore de l’éducation).

Des hauts cadres du Ministère de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles dont le Conseiller Technique, M. Mahdi Waberi Hassan, le Directeur des Ressources Naturelles, M. Aden Hyd Ismail et le Chef de Service des Energies Renouvelables, M. Nagache Mohamed Gaas ont pris part à cette entrevue.

Source: MERN

 

bottom-logo.png
We create web products for the help and
growth of your business.
536 Virginia Dr. Metairie, LA 70001
+012 345 678910
SUPPORT@FINANCE.COM
© Copyright 2022 MERN Djibouti. All Rights Reserved.

Search