Dim - Jeu: 8:00 - 17:00
Heures d'ouverture
+253-21-32-54-31
Ligne Fixe
Cité Ministérielle
Addresse
Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Communiqué de Presse

 

Djibouti, le Lundi 05 Février 2024.

 

Le Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles reçoit le nouvel ambassadeur de la République Arabe d'Egypte.

Le Ministre de l'Energie chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi a reçu aujourd'hui, dans son cabinet, le nouvel ambassadeur de la République Arabe d'Egypte auprès de la République de Djibouti, Son Excellence Monsieur Khaled Fadi Mahamoud El Shazly, accompagné de la Première Secrétaire de l’Ambassade d’Egypte à Djibouti, Madame Nourane Khedr. En effet, cette visite du diplomate égyptien au Ministre de l'Energie s'inscrit dans le cadre de ses premières prises de contacts avec les plus hautes autorités de notre pays.

Les discussions entre le Ministre Yonis Ali Guedi et son hôte de marque ont porté principalement sur les voies et moyens d'accroître les relations de fraternité, d'amitié et de coopération existantes entre les deux pays notamment dans les domaines énergétique, pétrolier et minier.

Parmi les points qui ont nourri les échanges entre les deux hauts responsables, notons le projet d’électrification de deux villages éloignés du réseau de distribution électrique national, par l’installation des mini-centrales solaires, celui relatif à l’implantation des pompes solaires dans des puits situés en zone rurale, la poursuite du programme de renforcement des capacités et des compétences des cadres du Ministère en Egypte (par le biais des formations), ainsi que le partage des connaissances, l’échange d’expériences et des bonnes pratiques entre les deux pays dans le domaine de la recherche des ressources minérales.

En prenant la parole, le Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, qui a d'emblée, souhaité la cordiale bienvenue au cabinet ministériel au nouvel diplomate égyptien, a ensuite mis l'accent sur l'excellence et la qualité des relations bilatérales entre Djibouti et Le Caire. En poursuivant son propos, M. Yonis Ali Guedi a, par ailleurs, informé M. Khaled El Shazly, de son engagement à contribuer à l'accroissement du niveau des échanges entre les deux pays, plus particulièrement dans les domaines de l’énergie, des hydrocarbures et des Mines. Tout en formant le vœu de réussite au nouveau diplomate égyptien dans l'accomplissement de sa noble mission diplomatique dans notre pays, le Ministre l’a enfin assuré de sa disponibilité pleine et entière et de son soutien durant son mandat en terre djiboutienne.

Pour sa part, le nouvel ambassadeur de la République Arabe d'Egypte auprès de la République de Djibouti, Son Excellence Monsieur Khaled Fadi Mahamoud El Shazli, il a tenu d’emblée à remercier le Ministre Yonis Ali Guedi pour l’accueil chaleureux et pour sa disponibilité. Il a ensuite réaffirmé son ferme engagement et sa détermination sans faille à œuvrer davantage au développement et au renforcement des liens d'amitié et de coopération entre les deux pays et les deux peuples frères et amis. Il a enfin informé le Ministre de sa volonté de suivre personnellement et de concrétiser tous les projets en cours d’exécution entre les deux pays.

Les échanges entre les deux hommes ont ensuite été étendus à d’autres sujets d’intérêt commun entre les deux pays.

Il convient de souligner que Djibouti et Le Caire entretiennent d'excellentes relations d’amitié et de coopération multiformes et multisectorielles et un partenariat stratégique fructueux dans des nombreux domaines, et ce, pour le plus grand bénéfice de nos populations respectives.

Soulignons que l'entrevue s'est déroulée en présence des Conseillers Techniques du Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, M. Abass Aden Atteyeh et M. Mahdi Waberi Hassan.

Pour rappel, l'ambassadeur de la République Arabe d'Egypte auprès de la République de Djibouti, Son Excellence Monsieur Khaled Fadi Mahamoud El-Shazly avait remis les lettres de créances au Président de la République, Son Excellence Monsieur Ismail Omar Guelleh, le Lundi 23 Octobre 2023, lors d'une cérémonie organisée au Palais de la République.

Source : MERN.

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Communiqué de Presse

 

  Djibouti, le Vendredi 26 Janvier 2024

Célébration dans le monde de la Première Journée Internationale de l'Energie Propre.

La Première Journée Internationale de l'Énergie Propre " The First International Clean Energy Day" a été célébrée, ce vendredi 26 Janvier 2024, dans le monde, sous le slogan "Reconnaissons l'importance de l'énergie propre, brisons les barrières grâce à l'innovation et luttons collectivement pour un avenir plus propre et plus lumineux!"

En effet, la date du 26 Janvier de chaque année a été choisie comme Journée internationale de l’énergie propre et déclarée par l’Assemblée Générale des Nations Unies (dans sa résolution A/77/327) comme un appel à sensibiliser et à mobiliser l’action en faveur d’une transition juste et inclusive vers une énergie propre pour le bénéfice des populations et de la planète.

Comme nous le savons tous, l’adoption d’énergies propres fait partie intégrante de la lutte contre le changement climatique. Une grande partie des gaz à effet de serre qui recouvrent la Terre et qui causent les dérèglements climatiques sont générées par la production d’énergie, en brûlant des combustibles fossiles (pétrole, charbon et gaz) pour produire de l’électricité et de la chaleur.

Les experts et chercheurs en matière climatique sont clairs. Pour limiter le changement climatique, l'humanité doit réduire drastiquement sa dépendance aux combustibles fossiles et investir dans des sources d’énergie alternatives propres, accessibles, abordables, durables et fiables. Les sources d’énergie renouvelables, disponibles en abondance tout autour de nous, fournies par le soleil, le vent, l’eau, les déchets et la chaleur de la Terre sont reconstituées par la nature et n’émettent que peu ou pas de gaz à effet de serre ou de polluants dans l’air.

C'est dans cet esprit et conscient des enjeux liés au développement des sources d'énergie renouvelables, le Gouvernement, sous le leadership du Président de la République, Son Excellence Monsieur Ismail Omar Guelleh a fait de la production des énergies propres et renouvelables, l'une des priorités de l'action publique.

C'est dans cette optique que le Ministère de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles s'est attelé à la tâche pour matérialiser sur le terrain la vision, le projet de société, le programme et la politique du Chef de l'Etat en matière énergétique.

Le 10 Septembre 2023, le parc éolien de Ghoubet d'une capacité de 60 Mégawatts, premier projet énergétique d'envergure fut réalisé sous le modèle du Partenariat Public Privé (PPP) et fut inauguré par le Président de la République, M. Ismail Omar Guelleh. Ce parc sera incessamment sous peu étendu par l'ajout de 45 Mégawatts d'énergie propre supplémentaires.

Le 20 Novembre 2023, deux mois après la concrétisation de la ferme éolienne, le Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, M. Yonis Ali Guedi, en compagnie du Chairman de la société émiratie AMEA POWER LLC, M. Hussein J. Al-Nowais et du Directeur Général du Fonds Souverain de Djibouti (FSD), M. Slim Feriani, avaient procédé à la pose de la première pierre du projet de construction de la centrale électrique solaire du Grand Bara d'une capacité de 25 Mégawatts (avec 5 Mégawatts sur batteries de stockage). Notons que, suite à un accord conclu récemment, la capacité de production de cette centrale solaire photovoltaïque sera étendue à plus 50 Mégawatts.

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue sur le fait qu'après la confirmation de la présence de la ressource géothermique dans plusieurs puits forés sur plusieurs sites dans notre pays, il est attendu dans les mois ou années à venir la construction d'une centrale électrique géothermique.

En outre, des nombreux investissements dans le domaine des énergies propres ont été programmés par le Ministère de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles. Parmi ces projets, notons :

-Le Projet de production de l'énergie électrique à partir de la biomasse, c'est-à-dire réalisée à partir du recyclage des déchets et des ordures collectés dans la capitale comme dans les régions de l'intérieur;

-Le projet de production de l'énergie électrique grâce à la marée motrice, les vagues au niveau de la mer;

-Le projet de production d'énergie électrique grâce à l'éolien offshore par l'installation des turbines flottantes sur mer;

-Le projet d'envergure de développement et de production de l'hydrogène vert dans la région d'Obock "Hayyu Green Hydrogen Hub" qui prévoit la production de plusieurs Gigawatts d'énergies éoliennes et solaires;

-Le projet de développement industriel axé sur les énergies renouvelables propres dans la zone de Damerjog.

L'objectif poursuivi par le Gouvernement, à travers la réalisation de ces nombreux projets d'énergies renouvelables propres, est double : Il s'agit non seulement d'atteindre un taux de production d'énergie 100% verte et un taux d'accès à l'électricité par la population de l'ordre de 100% à l'horizon 2035 et bien avant, et ce, conformément à la Vision Djibouti 2035 du Président de la République, Son Excellence Monsieur Ismail Omar Guelleh.

C'est pour dire que la République de Djibouti est bien partie dans sa politique énergétique nationale basée sur le développement et la production des énergies renouvelables, propres, abondantes, accessibles et disponibles au niveau national, celle-ci en parfaite adéquation avec les objectifs de développement durable (ODD) des Nations-Unies.

L'avenir de Djibouti s'écrit donc en vert et c'est "le propre" qui sera au coeur de la politique de développement socioéconomique durable impulsée par le Président Guelleh.

Source : MERN.

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Communiqué de Presse

 

Djibouti, le Jeudi 25 Janvier 2024

 

Signature d’une convention de partenariat entre La direction de l’efficacité et de la Maitrise de l’énergie ET Djibouti Port Community Systems SAS

Sous l’égide du Ministre de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi et le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches et de la zone Franche Monsieur Aboubaker Omar Hadi, a eu lieu, à Escale International Hotel, en ce jour de jeudi 25 janvier 2024, une importante cérémonie de signature d’une convention cadre de partenariat entre La Direction de l’Efficacité et de la Maitrise de l’énergie et Djibouti Port Community Systems SAS.

En effet, Le directeur de l’Efficacité et de la Maitrise de l’énergie du ministère de l’énergie, chargée des Ressources naturelle, est chargé de proposer des solutions pour réduire les factures énergétiques des institutions étatiques et des ménages en préconisant les méthodes d'utilisation efficiente des équipements électriques mai aussi instituer des normes et une réglementation nationale dans l'habitat ainsi que pour les équipements électriques importés en République de Djibouti en matière d'économie et de maîtrise d'énergie et de veiller à leur application. Et le Directeur General du Djibouti Port Community Systems SAS est une filiale de Djibouti Ports & Free Zones Authority (DPFZA) à travers Great Horn Investment Holding (GHIH) qui est guichet unique pour toutes les informations d'importation/exportation par les ports, les aéroports, le rail et le couloir. Les deux directeurs ont décidé de procéder à la signature d’une convention de partenariat.

La DGEME et la DPCS vont collaborer d’une part pour faciliter les échanges des données commerciaux et l’accès au système numérique de gestion des processus portuaires et logistiques du commerce transfrontalier. Et d’autre part la DGEME et de la DPCS de collaborer et de se soutenir mutuellement dans la mise en œuvre et la gestion de leurs objectifs conjoints.

Collaborer et de se soutenir mutuellement dans la mise en œuvre et la gestion de leurs objectifs conjoints

Dans une déclaration faite à l’issue de la cérémonie de signature de l’avenant, le Ministre Yonis Ali Guedi a indiqué d’une part que Ce partenariat  « s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une politique d’Efficacité Energétique, efficiente et efficace au service de nos concitoyens » et d’autre part que « L’accès à la plateforme des données de la DPCS nous permettra de disposer des informations fiables pour garantir la performance énergétique et la sécurité des équipements électriques disponibles sur le marché national ».

Le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches et de la zone Franche Monsieur Aboubaker Omar Hadi a souligné quant lui, que ce partenariat « représentent une harmonisation de nos visions et de nos ambitions, visant à révolutionner la manière dont les produits énergétiques sont importés, contrôlés et gérer dans notre pays. »

Cet évènement s’est déroulé en présence du directeur de l’Efficacité et de la Maitrise de l’Energie du ministère de l’énergie Mr. Ali Barreh AdaweH ; le Directeur General du Djibouti Port Community Systems SAS, Mr. Warsama Mouhoumed Bouh ; le directeur général de l'Agence Djiboutienne des Normes et de la qualité (ADN), M. Awaleh Osman Djama ; le directeur de la Coopération Internationale, de la Communication et de l’Informatiques du MERN, M. Robleh Elmi Warsama et des hauts responsables de l’Autorité des ports et des zones franches de Djibouti.

Source : MERN.

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

 

Communiqué de Presse

 

Djibouti, le Jeudi 04 Janvier 2024.

Djibouti/Ethiopie: Les Ministres Yonis Ali Guedi et Mohamed Ahmed Awaleh reçoivent le Ministre d'État auprès du Ministère de l'Eau et de l'Énergie de la République Fédérale Démocratique d'Éthiopie, Son Excellence Dr. Ing. Sultan Welle Ahmed.

Le Ministre de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi et le Ministre de l'Agriculture, de l'Eau, de la Pêche, de l'Elevage et des Ressources Halieutiques, Son Excellence Monsieur Mohamed Ahmed Awaleh, ont reçu aujourd’hui, ensemble, au cabinet du Ministère de l’Energie, une importante délégation conduite par Son Excellence Dr. Ing. Sultan Welle Ahmed, Ministre d'État auprès du Ministère de l'Eau et de l'Énergie de la République Fédérale Démocratique d'Éthiopie, qui effectue une visite de travail de plusieurs jours dans notre pays.

L’entrevue s’est déroulée en présence du Directeur Général de l’EDD, M. Djama Ali Guelleh, du Secrétaire Général du MERN, M. Mohamed Kileh Waiss et du Conseiller Technique du Ministre, M. Mahdi Waberi Hassan.

Au centre des échanges entre les deux Ministres djiboutiens et leur hôte de marque, les relations d’amitié et de coopération bilatérales entre nos deux pays ainsi que les voies et moyens de les renforcer davantage notamment dans les domaines de l’énergie et de l’eau.

Parmi les sujets abordés par les deux parties djiboutienne et éthiopienne, notons, le projet de mise en place de la Seconde Ligne d'Interconnexion Electrique entre Djibouti et l'Ethiopie et la résolution des problèmes inhérents à l'utilisation de la 1ère Ligne d'Interconnexion Electrique entre les deux pays.

L’utilisation par la société éthiopienne d'énergie électrique du Port Multipurpose de Doraleh pour le transport des équipements et des matériels relatifs à la mise en place en Ethiopie du parc éolien d'Assela et le Projet Transfrontalier d'adduction ou d'Approvisionnement d'Eau Potable entre l'Ethiopie et Djibouti (notamment en ce qui concerne l'électrification du réseau et des puits) furent également évoqués par ces Hauts responsables politiques djiboutiens et éthiopiens lors de cet entretien.

Les deux Ministres djiboutiens et le Ministre éthiopien n'ont pas manqué, par ailleurs, d'identifier ensemble des domaines potentiels d'intérêt mutuel pour les deux pays dans les secteurs de l'énergie et de l’eau et ce, dans le cadre d'une coopération fructueuse gagnante/gagnante et pour le plus grand bénéfice de nos populations respectives.

Au terme de leurs échanges, le Ministre de l'Energie, Yonis Ali Guedi et son collègue de l'Agriculture Mohamed Ahmed Awaleh d'une part et le Ministre d'Etat éthiopien, Sultan Welle Ahmed d'autre part, ont convenu d'intensifier leurs efforts afin de concrétiser tous les projets d'énergie et d'eau en cours d'exécution au sein de nos deux pays.

Source : MERN.

 

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Communiqué de Presse

 

Djibouti, le Dimanche 17 Décembre 2023.

 

 

Hayyu Green Hydrogen Hub (HGH2) : Le Projet d'envergure de développement et de production de l'hydrogène vert dans notre pays bientôt une réalité en République de Djibouti.

Quelques jours après l’adhésion par notre pays à l’Alliance Africaine pour l’Hydrogène Vert (AGHA) et après la signature, à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis, en marge de la COP28, de la Déclaration Commune entre la République de Djibouti et la société américaine CWP GLOBAL, par le Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi et par les dirigeants de cette société américaine, dont le PDG, M. Alex Hewitt et le Vice-président Business Development EMEA, M. Nouri Chahid, portant sur l'accélération du projet de développement et de production à grande échelle de l'hydrogène vert dans notre pays, les équipes du Ministère de l’Energie et de la société américaine CWP GLOBAL, n'ont, en effet, pas perdu de temps.

Elles ont procédé ces jours, dans la région d'Obock, à Mulhoulé plus précisément, à l'installation d'un mât de mesure des ressources éoliennes d'une hauteur dépassant les 125 mètres.

Le montage de ce mât, fruit d'une collaboration étroite et fructueuse entre les équipes du MERN, de CWP Global ainsi que des équipes djiboutiennes et internationales, permettra de connaître avec précision les données importantes concernant le vent (sa vitesse, sa direction ou son orientation, les données sur l'humidité, sur la pression atmosphérique, la température de l'air, etc.), collectées à une altitude supérieure à 100 mètres, de les enregistrer et de les transmettre à l'équipe technique de CWP Global pour être traitées à distance, autant d'éléments qui influent sur la future production éolienne. Il faut savoir que cet instrument est installé pour lancer une campagne de mesure afin de réaliser une étude de vent approfondie et évaluer le gisement éolien de la zone, déterminante pour le développement et l'optimisation du futur parc éolien qui sera construit à des fins de production de l'hydrogène vert.

Il s'agit là, d'un pas de plus vers le lancement des études en vue de la concrétisation du projet d'envergure de développement et de production de l'hydrogène vert dans notre pays dénommé Hayyu Green Hydrogen Hub (HGH2). Celui-ci, rappelons-le, s'inscrit dans la droite ligne de la Vision Djibouti 2035 du Président de la République, Son Excellence Monsieur Ismail Omar Guelleh relative à l'exploitation de notre fort potentiel en énergies renouvelables et de l’hydrogène vert qui en résultera.

Le mât de mesure désormais installé, il s'ensuivra incessamment sous peu à l'installation de la station solaire et de la télédétection par laser, de son acronyme anglais LIDAR (Laser Imaging Detection and Ranging), une technologie de mesure à distance fondée sur l'analyse des propriétés. Cette étape franchie, elle ouvrira ainsi la voie à la réalisation des études d’impacts environnementaux et sociaux, précédant à la mise en place effective de ce projet novateur de développement et de production de l'hydrogène vert dans notre pays.

À noter que la République de Djibouti est l'une des nations africaines les mieux dotées en ressources éoliennes et solaires de classe mondiale avec un immense potentiel en matière de production de l'hydrogène vert, à même de créer un élan économique massif ainsi qu'une variété de nouvelles opportunités économiques et industrielles pour notre pays (création de valeur ajoutée supplémentaire et d'emplois directs et indirects, etc.).

De par sa position géostratégique, situé à la croisée des 3 continents, l'Afrique, l’Asie et l’Europe et à l'entrée du détroit de Bab El-Mandeb, sur l’une des principales routes maritimes les plus fréquentées au monde, Djibouti est bien positionné pour devenir un acteur majeur du marché de l’hydrogène vert en Afrique et dans le monde. Avec des ressources solaires et éoliennes disponibles en quantité importantes, des terres plates et un accès à la mer, notre pays dispose d'un avantage concurrentiel en termes de production de l'hydrogène vert à des coûts compétitifs. Aussi, les infrastructures de transport et de logistique modernes, dédiées aux échanges commerciaux (notamment les nombreuses installations portuaires polyvalentes) disponibles, faciliteront l'exportation de l’hydrogène vert produit vers les marchés internationaux.

Notre pays est donc bien parti pour devenir une plaque tournante de ce carburant du futur et approvisionner en hydrogène vert les milliers de navires empruntant le détroit de Bab El Mandeb.

Source : MERN.

© Copyright 2024 MERN Djibouti. All Rights Reserved.

Search