Dim - Jeu: 8:00 - 17:00
Heures d'ouverture
+253-21-32-54-31
Ligne Fixe
Cité Ministérielle
Addresse
Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Communiqué de Presse

 

Omar Jagga, dans la région d'Arta, dans l'après-midi du Samedi 09 Mars 2024.

De retour de sa tournée dans la région de Tadjourah, le Ministre de l'énergie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi, à la tête d'une forte délégation des hauts cadres de son Département ministériel, a procédé, hier, dans l'après-midi, à l'inauguration et à la mise en service de la salle frigorifique fonctionnant avec technologies solaires installée dans le village d'Omar Jagga, dans la région d'Arta.

À son arrivée dans la localité, le Ministre Yonis Ali Guedi et sa délégation ont été accueilli chaleureusement par le Préfet de la Région d'Arta, M. Hassan Dabaleh Ahmed et par les habitants de la localité d'Omar Jagga.

Il y a lieu de savoir que ce conteneur frigorifique fonctionnant grâce à l'énergie solaire, a été installée dans cette localité, avec l'appui technique et financier de l'Alliance Solaire Internationale (ISA). Il dispose d'une capacité électrique de l’ordre de 3 KWc, avec batteries de stockage autonomes de plus de 10 heures. Mis à la disposition de la population d'Omar Jagga, ce conteneur frigorifique servira à la conservation et au stockage dans le froid de plus de 2 tonnes de produits consommés par les ménages (notamment le lait, les fruits et légumes, la viande, autres produits, etc.) et permettra également de fournir des glaçons ou de l'eau fraîche à la population de cette localité.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le Ministre Yonis Ali Guedi a d'emblée demandé aux représentants de la population de constituer un comité de gestion, chargé de prendre soin de cette salle frigorifique et ce, afin d'assurer sa pérennité. Le Ministre a, par ailleurs, exhorté les habitants de la localité de l'utiliser à bon escient et surtout de bien l’entretenir. M. Yonis Ali Guedi a enfin informé la population que leur village sera bientôt électrifié grâce à l'installation d'une mini-centrale solaire photovoltaïque.

Source : MERN.

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Communiqué de Presse

 

Dans la région de Tadjourah, le Samedi 09 Mars 2024.

Tournée du Ministre Yonis Ali Guedi dans la région de Tadjourah : Le Samedi 09 Mars fut une journée marathon avec la visite de plusieurs localités.

Au 2ème jour de sa tournée dans les régions du Nord et après sa visite de terrain dans la région d'Obock, plus précisément à Moulhoule, le Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi, à la tête d'une importante délégation, composée des hauts cadres de son Département ministériel, s'est rendu dans la région de Tadjourah.

Au cours de cette journée marathon, le Ministre Yonis Ali Guedi et sa délégation se sont rendus successivement dans les localité d’Adailou, de Dougoum, au PK9 et à Kalaf

La tournée du Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles a d'abord commencé par la visite de la mini-centrale solaire photovoltaïque installée dans la localité d'Adailou où il a été chaleureusement accueilli par le Préfet, M. Mohamed Houmed Abass, par le Président du Conseil Régional de Tadjourah, M. Omar Houssein Omar, par le député issue de la région, M. Ali Kamil Ali, par les autorités civiles et militaires ainsi que par les habitants du village.

L'objectif de cette visite consistait, pour le Ministre Yonis Ali Guedi, de voir de visu la mini-centrale solaire photovoltaïque de ce village qui comprend plus de 200 panneaux solaires photovoltaïques avec une capacité énergétique de 100 KWc qui avait connu une panne de batterie depuis un certain temps.

Lors de la rencontre avec les représentants de la population d'Adailou, le Ministre a indiqué que, sur instructions du Président de la République, Son Excellence Monsieur Ismail Omar Guelleh, les problèmes inhérents à la mini-centrale solaire photovoltaïque d'Adailou seront résolus rapidement par les ingénieurs de son Département ministériel, que la capacité de production énergétique de l'infrastructure énergétique sera accrue, qu’un local supplémentaire sera construit pour sécuriser les équipements et matériels utilisés et que toutes les maisons d'Adailou seront branchés à l'électricité gratuitement.

Ensuite, la délégation ministérielle a pris le chemin du village de Dougoum pour inaugurer et mettre en service le conteneur frigorifique fonctionnant grâce à l'énergie solaire, installée dans cette localité, avec l'appui technique et financier de l'Alliance Solaire Internationale (ISA). Cette salle frigorifique mise désormais à la disposition de la population de Dougoum, disposant d'une capacité de 3 KWc et une autonomie des batteries de plus de 10 heures, servira à la conservation et au stockage dans le froid de plus de 2 tonnes de produits domestiques (lait, fromages, fruits et légumes, viandes, etc.) et permettra de fournir de l'eau fraîche à la population de cette localité reculée surtout en période estivale.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le Ministre Yonis Ali Guedi a d'emblée demandé aux membres du comité de gestion constitué de bien entretenir et de bien conserver le conteneur frigorifique bénéfique à la population locale. Il a promis apporter toute l'assistance nécessaire afin de parvenir au développement des activités génératrices de revenus dans le village notamment dans le domaine de la production de fromages de qualité où la localité de Dougoum en est réputée.

Après l’étape de Dougoum, le Ministre et ses accompagnateurs se sont par la suite dirigés vers PK 9, pour s'enquérir de l'état d'avancement des travaux de construction par l'EDD de la centrale électrique solaire photovoltaïque de Tadjourah d’une capacité de plus de 2 Mégawatts qui s'ajouteront prochainement à la production électrique de la centrale thermique de Tadjourah et ce, afin de répondre pleinement aux besoins énergétiques croissants de la population tadjourienne.

Le Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, M. Yonis Ali Guedi a affirmé que par le biais de ce projet de production d'énergie solaire, la région de Tadjourah deviendra la première région à passer aux énergies renouvelables assurant efficacement un mix énergétique pour le plus grand bénéfice de la population de Tadjourah.

Enfin, et pour achever sa tournée dans les localités que compose la Région de Tadjourah, le Ministre Yonis Ali Guedi et sa délégation ont visité la Station électrique solaire de recharge de Kalaf, Il s'agit, en effet, d'un projet pilote mis en place dans ce village, avec l'appui technique et financier de l’USAID. Il consiste en l'offre d'un kit individuel comprenant une lampe, une prise électrique ainsi que des bornes. Par ailleurs, dans le cadre de ce projet, deux vélos électriques seront mis à la disposition de la population locale dans ses déplacements au quotidien de Kalaf à Tadjourah et inversement.

Après la visite de la station électrique solaire de recharge, le Ministre Yonis Ali Guedi a demandé aux populations de prendre soin de cette station. Le Ministre a enfin exhorté les gestionnaires du projet de procéder au déploiement de ce type d'infrastructure sur toute l'étendue du territoire national et plus particulièrement dans les zones les plus éloignés du réseau de distribution électrique nationale au profit des populations rurales.

Source : MERN.

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Communiqué de Presse

 

Dans la région d'Obock, le Vendredi 08 Mars 2024.

Tournée du Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles dans les régions du Nord du pays: le suivi des projets énergétiques en cours au coeur de la visite de terrain du Ministre.

Dans le cadre de sa tournée de deux (2) jours dans les régions du Nord de notre pays, et au premier jour de sa visite de terrain, le Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi, accompagné de son collègue, le Ministre délégué, chargé de la Décentralisation, Son Excellence Monsieur Kassim Haroun Ali et des hauts cadres de son Département ministériel, se sont rendus, hier, Vendredi, dans la matinée, tour à tour, à Moulhoule et au Chef-lieu de la région d'Obock.

1ère étape de la Visite: Visite du site d'implantation du projet d’envergure de développement et de production de l'hydrogène vert à Moulhoule.

Les Ministres Yonis Ali Guedi et Kassim Haroun Ali se sont rendus, d'abord, à Moulhoule, pour s'enquérir de l'état d'avancement du projet d'envergure de développement et de production de l'hydrogène vert lancé dans cette localité, il y a quelques mois de cela.

Après un arrêt à Khor Angar, situé sur la route menant vers Moulhoule, les deux Ministres et leur délégation ont mis à profit leur passage dans cette localité en visitant le site qui abritera la future centrale solaire photovoltaïque de 60 KW qui sera implantée incessamment sous peu.

La délégation a ensuite repris le chemin menant vers Moulhoule.

Dès leur arrivée dans le village de Moulhoule, les deux Ministres et leur délégation ont été accueillis chaleureusement par le Préfet de la région, M. Moussa Aden Miganeh, par deux parlementaires de la région, les Députés Ali Houmed Hassan et Kamil Houmed Ahmed, par les autorités civiles et militaires et par une foule enthousiaste, composée des sages, des hommes, des femmes et des jeunes du village.

Notons également, la présence sur le lieu, d'une délégation de la société américaine CWP GLOBAL, développeur du projet énergétique, en l'occurrence Madame Jalila Abdellaoui, Responsable Principale du Développement des Affaires EMEA du Groupe CWP Global, de Dr. Hajar Bennar, Responsable du Développement Durable Environnement, Social et Gouvernance de ce Groupe pour l'Afrique et de leur Représentant-pays, M. Hamoud.

Les Ministres se sont entretenus, dans un premier temps, avec les représentants de la population de Moulhoule. Au cours des discussions, ces derniers ont exprimé leurs doléances et attentes de la part des autorités en ce qui concerne le développement socioéconomique de leur localité en général et plus particulièrement sur les retombées positives attendues de ce projet d'une importance capitale pour la région et pour les populations environnantes.

Après avoir écouter les interventions des Okals du village, les députés, le Préfet de la région et les deux membres du Gouvernement ont répondu point par point aux différentes préoccupations soulevées par les représentants de la population locale.

Lors de leurs prises de parole, les parlementaires de la région d'Obock ont unanimement promis aux sages de la localité la résolution des problématiques évoquées.

Pour sa part, le Préfet d'Obock a saisi cette occasion pour informer la population de Moulhoule la prise de fonction du nouveau sous-préfet récemment nommé. Il a indiqué que les aspirations de la population seront pleinement pris en compte par le Gouvernement.

Le Ministre délégué, chargé de la Décentralisation, Son Excellence Monsieur Kassim Haroun Ali, a, quant à lui, mis l'accent sur l'importance que revêt ce projet pour la région, pour la localité et pour ses habitants. Le Ministre a, par ailleurs, rappelé aux habitants, la volonté gouvernementale de développer l'économie régionale et locale.

Ce fut enfin le tour du Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi de prendre la parole. Le Ministre a d'emblée remercié le Préfet, les parlementaires ainsi que les représentants de la région pour l'accueil chaleureux réservé à lui-même et à la délégation l'accompagnant et pour l'hospitalité manifestée à son égard. Le Ministre a ensuite présenté à l’assistance les tenants et aboutissants du projet d'envergure de développement et de production de l'hydrogène vert lancé à Moulhoule, il y a quelques mois de cela, dénommé “Hayyu Green Hydrogen Hub”, qui prévoit la production de 5 à 10 Gigawatts d'énergies renouvelables (éoliennes et solaires), nécessaires à la production des quantités importantes de ce carburant du futur Qu’est l'hydrogène vert. M. Yonis Ali Guedi a, en outre, affirmé que, ce projet d'une importance stratégique pour notre pays, permettra par ailleurs, des créations de richesses et d'emplois au profit de la population locale tout en mettant l'accent sur le volet social d'un tel projet au bénéfice de la population locale, obockoise, et pour tout le pays. Le Ministre a informé les représentants de la population locale que le Gouvernement apportera les réponses idoines à toutes leurs doléances et préoccupations formulées au cours des discussions. Il a enfin exhorté la population du village de prendre soin des équipements et matériels installés dans le cadre de ce projet et à fournir tout l'appui nécessaire à l'équipe de la société CWP Global, en charge de l'exécution de ce projet.

À l'issue des échanges francs et constructifs, la délégation conduite par les deux Ministres a visité le site d'implantation du projet qui comprend, en effet, un mât de mesure des données relatives au vent d'une hauteur de plus 125 mètres (collecte des données inhérentes à sa fréquence, sa vitesse, sa direction, etc) et de mesure de l'ensoleillement et le LIDAR.

Il convient de souligner que ce projet de développement et de production de l'hydrogène vert à Moulhoule a été lancé récemment, après la signature d'un Mémorandum d'entente (MoU) entre le Ministère de l'énergie et la société CWP Global. Il prévoit le lancement des études de faisabilité et d'impact environnemental en vue de la construction des infrastructures énergétiques de grande échelle de production des énergies éoliennes et solaires et donc de l'hydrogène vert. Lequel est destiné pour partie, à approvisionner en carburant les milliers de navires qui empruntent le stratégique détroit de Bab El Mandeb, et pour l'autre partie, destinée à être exporté à l'étranger, sur les marchés internationaux. Ce projet s'accompagnera également d'un important volet social multiple qui impactera positivement le cadre et les conditions de vies de la population rurale de cette localité de Moulhoule notamment la mise en place par la société CWP Global, d'une caravane médicale destinée à soigner les cheptels élevés dans le village, des formations sur les techniques modernes de la pêche et en matière de développement agricole, la distribution des kits solaires pour les enfants scolarisés et l'installation d'éclairages fonctionnant grâce à l'énergie solaire, la mise en place d'un poste de santé, la construction des réservoirs pour stocker l'eau potable et approvisionner la population rurale ou encore des latrines pour les habitants.

2ème étape de la tournée ministérielle dans la région d'Obock…

Retour à Obock: Visite de la centrale électrique solaire de 1 Mégawatt de l'EDD.

De retour de Moulhoule, le Ministre Yonis Ali Guedi et son Collègue Kassim Haroun Ali, accompagnés du Préfet, des deux parlementaires de la région et des cadres du Ministère de l'Eergie, chargé des Ressources Naturelles, ont mis à profit leur présence dans le Chef-lieu d'Obock pour visiter la Centrale électrique solaire de 1 Mégawatt de l'EDD en cours de construction à Obock.

À leur arrivée sur le site, les deux Ministres et leur délégation ont été accueillis chaleureusement par les responsables de cette centrale électrique solaire d'Obock.

Après avoir suivi une présentation exhaustive du responsable sur les différentes structures que comprendra la future centrale et reçu de sa part, des informations relatives aux panneaux solaires photovoltaïques utilisés, à la capacité de production énergétique attendue et à la couverture des besoins énergétiques escomptée, la délégation a achevé sa première journée de la tournée régionale par une visite guidée des différentes structures que comptera cette future infrastructure énergétique.

Source: MERN.

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Communiqué de presse.

 

Nairobi, Kenya, le Mercredi 28 Février 2024.

Au 2ème  jour de sa mission de travail à Nairobi, dans la capitale du Kenya et en marge de sa participation au 18ème Conseil des Ministres de l'Energie des pays membres du Pool Énergétique d'Afrique Orientale, le Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi, a visité, hier, la Sous-station d'Isinya qui abrite la ligne d'interconnexion de transport électrique de 400 KV reliant le Kenya et la Tanzanie (la Sous-station de Arusha) ainsi qu'avec l'Ethiopie.

Accueilli chaleureusement à son arrivée sur le site d'implantation de la Sous-station par les responsables kenyans de KETRACO, société de gestion de ce réseau, le Ministre Yonis Ali Guedi, a d'abord, suivi une présentation exhaustive sur l'historique de la construction de cette sous-station, sur ses diverses installations et sur sa capacité, avant de visiter, les différents compartiments de la Sous-station.

L'objectif poursuivi par le Ministre Yonis Ali Guedi, à travers la visite de ce site, était de voir de visu cette importante infrastructure de transport énergétique, d'échanger avec les dirigeants de la société de gestion de la Sous-station sur les expériences ainsi que sur les bonnes pratiques inhérentes à la dynamique d'intégration électrique régionale amorcée par le Kenya et la Tanzanie, plus particulièrement sur les progrès accomplis en matière d'interconnexion électrique entre ces deux pays.

Il y a lieu de noter que Isinya, ville située à 58 Km au Sud de Nairobi, sur le long de l'autoroute Nairobi/Arusha, abrite la Sous-station qui interconnecte les systèmes électriques du Kenya et de la Tanzanie, longue de plus 103 Km. Elle interconnecte également les systèmes électriques du Kenya et de l'Ethiopie. Elle est le lieu de décollage de la ligne de 400 KV reliant le Kenya avec ces deux pays limitrophes Tanzanie/Éthiopie). Elle a été construite sur financement du gouvernement du Kenya et du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD). Outre la fourniture en électricité d'une grande partie de la Tanzanie, l’autre avantage de cette sous-station est qu'elle renforce la fiabilité de l’électricité au Kenya en garantissant l’approvisionnement en électricité dans la zone métropolitaine de Nairobi.

Soulignons enfin que le Ministre de l'Energie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi était accompagné, dans son déplacement en terre kényane, par son Conseiller Technique, M. Mahdi Waberi Hassan et du Directeur de l'Energie, M. Gouled Mohamed Djama.

Source : MERN.

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

Communiqué de presse.

 

Nairobi, Kenya, le Mardi 27 Février 2024.

18ème  Réunion du Conseil des Ministres du Pool Energétique de l’Afrique de l’Est (EAPP), à Nairobi, au Kenya : le Ministre de l’Energie y prend part.

Le Ministre de l’Energie, chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi, à la tête d'une délégation composée de son Conseiller Technique, M. Mahdi Waberi Hassan et du Directeur de l'Energie, M. Gouled Mohamed Djama, a pris part hier, à Nairobi, dans la capitale du Kenya, à la 18ème Réunion du Conseil des Ministres de l'Energie des pays membres du Pool Energétique d’Afrique Orientale (de son acronyme en anglais EAPP-Eastern Africa Power Pool).

Cette rencontre de haut niveau, qui avait pour but de soutenir le développement du secteur de l'énergie et l'intégration des systèmes électriques nationaux dans la région Est-africaine, a réunit, en effet, des délégations venues de plus 13 pays de l'Afrique Orientale, membres du Pool Énergétique d'Afrique Orientale, dont des ministres de l'énergie (notons la présence du Vice Premier Ministre et Ministre de l'Energie de la Tanzanie, SE Dr. Doto Mashaka Biteko, le Ministre de l'Eau et de l'Energie de la Somalie, SEM. Jama Taqal Abass, le Ministre de l'Energie du Soudan du Sud, SEM. Péter Marcello Nasir Jelenge, le Ministre de l'Electricité et des Énergies Renouvelables de la Libye, SEM. Awad Albadri, le Ministre d'État, chargé de l'Energie de l'Ouganda, SEM. Sidronius Okaasai Opolot, sans oublier le Ministre de l'Energie et du Pétrole du Kenya, pays hôte de l'événement, SEM. Davis Chirchir), également des Directeurs généraux des entreprises publiques d'électricité, des PDG des sociétés privées d'électricité, des représentants des organisations internationales (Banque Mondiale, Banque Africaine de Développement, USAID) ainsi que des membres des ONG, intervenant dans le domaine du développement des énergies renouvelables.

La cérémonie solennelle d'ouverture des travaux de ce 18ème Conseil des Ministres du Pool Energétique d’Afrique Orientale a été présidée par le Ministre d’État, chargé de l'Energie de l'Ouganda, Son Excellence Monsieur Sidronius Okaasai Opolot, qui assure actuellement la présidence du Conseil des Ministres de l'EAPP.

Les points inscrits à l’ordre du jour de ces assises portaient notamment sur l'examen des résultats de l’évaluation de la faisabilité des changements proposés à la structure organisationnelle de l’EAPP en ce qui concerne la structure hiérarchique de l’unité de marché et de commerce de l’énergie du Secrétariat Général ; l’amendement final révisé du protocole d’accord intergouvernemental (IGMOU) et les règles et procédures proposées par le Conseil des Ministres (Règlement Administratif). Les progrès réalisés en matière d'intégration électrique régionale et les défis associés à la pleine opérationnalisation du Secrétariat du Conseil de Régulation Indépendant (Independent Regulatory Board) furent également au centre des travaux de ce Conseil des ministres de l'énergie des pays de l'Afrique de l’est.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le Ministre de l'Energie chargé des Ressources Naturelles, Son Excellence Monsieur Yonis Ali Guedi a d’emblée affirmé que notre pays, souscrit parfaitement à la vision de l’EAPP et soutient ses efforts consistant à optimiser l’utilisation des ressources énergétiques propres disponibles dans la région au profit de nos populations respectives, de l’atteinte des objectifs de réduction du coût de production de l’électricité et d’accroissement du taux d’accès à l’électricité de nos populations. « Pour parvenir aux résultats escomptés, la structure organisationnelle de l'EAPP doit être constamment améliorée dans son fonctionnement pour s'adapter aux mutations et transformations du monde actuel en perpétuelle évolution et relever les défis qui se présentent sur le plan énergétique. Pour cela, nous devons tous privilégier le consensus et la recherche de solutions durables pour toutes les questions ayant trait à la Gouvernance et au bon fonctionnement de notre institution » a-t-il en substance.

Pour ce qui est des progrès accomplis dans le secteur de l'énergie, le Ministre Yonis Ali Guedi a indiqué que, sous l'impulsion du Président de la République de Djibouti, Son Excellence Monsieur Ismail Omar Guelleh, le secteur de l'énergie de notre pays a connu une transformation significative en passant d'un système basé sur les combustibles fossiles à un autre plus orienté vers les énergies renouvelables. Il a, par ailleurs, égrené les nombreuses reformes menées dans le domaine énergétique (notamment la mise en place d’un cadre juridique et légal sur le Partenariat Public Privé pour le montage des projets énergétiques d'envergure, la libéralisation du marché de la production de l'énergie électrique par le vote de la loi sur les producteurs indépendants d'électricité IPP, etc.).

Concernant l'interconnexion des systèmes électriques et du commerce de l'électricité entre les pays membres de l'EAPP, le Ministre a souligné que, notre pays est un pionnier en matière de commerce de l'électricité du fait de la mise en place depuis 2006, de la 1ere ligne d'interconnexion électrique entre l'Ethiopie et Djibouti (importation de l'hydro-électricité de l'Ethiopie). « Ce projet d'interconnexion électrique entre nos deux pays nous a permis de réduire considérablement notre déficit énergétique, notre dépendance à l'égard de l'électricité à base de combustibles fossiles et nos émissions de gaz à effet de serre ». La réalisation de ce projet nous a permis aussi de développer les relations économiques entre nos deux pays d’où le renforcement de la dynamique d'intégration de nos deux économies et compte tenu de l'accroissement de la demande en énergie électrique de nos ménages et de nos entreprises, nous comptons mettre en place la 2nde Ligne d'interconnexion électrique avec l'Ethiopie » a t-il précisé. « De plus, avec la mise en œuvre du projet d'interconnexion électrique des villages frontaliers des pays de la Corne d'Afrique, nous favoriserons l'expansion du commerce transfrontalier de l'électricité » a t-il achevé son intervention.

Après les discours officiels et à l'issue des discussions fructueuses sur les différents points inscrits à l'ordre du jour de ce 18ème Conseil des ministres de l'EAPP, plusieurs résolutions ont été prises par les Ministres, notons :

1. Structure hiérarchique de l'unité Marché et du commerce de l'énergie : Le Conseil des ministres (CoM) a décidé d'accorder au comité directeur (SC) deux mois supplémentaires pour formuler des modalités et un plan de mise en œuvre pour opérationnaliser l'unité de marché et du commerce en tant qu'entité indépendante, rendant compte au SC et au CoM par l'intermédiaire du comité de marché.

2. Inclusion de hauts fonctionnaires dans la structure organisationnelle de l'EAPP : Le Conseil des Ministres de l'EAPP a approuvé l'inclusion de hauts fonctionnaires dans la structure de l'EAPP au même niveau que le Conseil de régulation indépendant, qui sera formalisé dans le nouvel IGMOU.

3. Approbation des règles et des procédures : Le Conseil des Ministres de l'EAPP a accepté la demande de délai supplémentaire (deux semaines) pour que le SC examine et finalise les règles et procédures (règlements intérieurs) du SC et du CoM et les présente pour approbation lors de la prochaine réunion extraordinaire du Conseil des Ministres.

4. Opérationnalisation de l'IRB (Conseil de Régulation Indépendant) et régulation du marché : Le Conseil des Ministres de l'EAPP a pris note des soumissions de l'IRB concernant les activités d'opérationnalisation, soulignant leur rôle essentiel dans la régulation du marché.

Par ailleurs, le Conseil des Ministres de l'EAPP a décidé de la tenue d'une réunion extraordinaire en Juillet 2024 à Kampala, en Ouganda, où il sera question de la désignation du prochain président du Conseil des Ministres et du choix du pays hôte de la prochaine réunion ordinaire du Conseil des Ministres de l'EAPP.

Pour rappel, il convient de noter que le Pool énergétique de l’Afrique de l’Est (EAPP) en tant qu’institution a été conçu en mai 2003 avec le paraphe du Mémorandum d’entente interservices publics en novembre 2003 et la rédaction du Mémorandum d’accord gouvernemental en mai 2004 signé par les pays de la région. Elle compte, à l’heure actuelle, 13 pays membres, à savoir le Burundi, la République de Djibouti, la République démocratique du Congo (RDC), le Rwanda, l’Égypte, l’Éthiopie, le Kenya, le Soudan, la Tanzanie, l’Ouganda, la Libye, le Soudan du Sud et la Somalie. Il forme un marché de plus de 600 millions d'habitants. Le secrétariat général de l’EAPP est basé à Addis-Abeba, en Éthiopie, avec pour mandat de coordonner le développement, le fonctionnement et l’exploitation du pool énergétique. La vision de l’EAPP est d'optimiser l’utilisation des ressources énergétiques propres disponibles dans la région au profit des populations de la région avec une réduction du coût de production de l’électricité et un taux d’accès accru à l’électrification de l’Afrique de l’Est. Sa mission est de parvenir à l’intégration des opérations du système électrique national dans un marché régional unifié de l’électricité et le commerce des énergies entre les pays membres afin de sécuriser les ressources énergétiques. Enfin, son objectif est d’être une plateforme et un cadre de mise en commun des ressources énergétiques, de promotion des échanges d’électricité entre les services publics d’Afrique de l’Est afin de sécuriser leur approvisionnement électrique respectif.

Source : MERN.

 

© Copyright 2024 MERN Djibouti. All Rights Reserved.

Search